DEUXIéME PARTIE Plus de TROIS MILLIONS DE RƒSIStants NON-VIOLENTS

 

Seconde pause

 

 

 

 

 

 

 

C

ette seconde pause peut tre plus brve, dans la mesure o nous aurons trouvŽ un second souffle, gr‰ce ˆ une vision renouvelŽe de la condition du ch™mage.

La finalitŽ de la premire partie Žtait, en quelque sorte, d'Žvacuer un passif. Passif qui aurait pesŽ trop lourdement pour permettre une attention soutenue.

Cette deuxime partie a eu comme triple objectif de montrer que la revalorisation de la situation de ch™mage Žtait ˆ la portŽe de chacun, ch™meur et non-ch™meurs. Puis que l'action politique Žtait possible sur des bases simples. Enfin d'™ter l'illusion que le temps s'opposait en la matire, aux rŽformes et au progrs.

Le travail des ch™meurs est visualisŽ ˆ la page suivante. Pour que nous n'oubliions jamais l'Ïuvre du ch™mage !ÉEt si le lecteur souhaite analyser d'autres aspects de ce travail, un tableau rŽcapitulatif de quelques mots-clŽs vus aux chapitres III et IV peut lui servir de base utile pour sa libre crŽativitŽ.

Ouvrons maintenant la porte suivante, ˆ une forme d'action rŽflŽchieÉ


 

 

 

 

 

 

 

<< RETOUR AU PLAN SUITE P3Intro >>

 

© Copyright 2000-2005 Richard AndrŽ - Document dŽposŽ.